En bref

Charte de 1011En 2011, Neuchâtel a célébré le premier millénaire de son existence.

Au cours de ces dix siècles, la ville dont le canton de Neuchâtel tire son nom, aura passé du rang d'un petit bourg, blotti au pied d'un "château neuf", à celui de capitale de l'un des vingt-trois Etats de la Confédération helvétique.

Siège du pouvoir, établi dans le château qui la domine, la ville a traversé tous les régimes, de l'époque des seigneurs, des comtes et des Princes jusqu'à l'instauration de la République en 1848. Mais elle a toujours jalousement conservé l'autonomie que lui confère sa Charte de franchises depuis avril 1214.

Pour le reste, elle a connu les aléas de toutes les agglomérations historiques; ni le feu, ni l'eau ni les grandes épidémies ne l'ont épargnée, mais, toujours, elle a su renaître de ces épreuves pour croître et prospérer dans l'espace limité que lui vaut sa situation idyllique entre la forêt et le lac, sur lequel elle a sans cesse conquis les terrains nécessaires à son espace vital.

L'histoire mouvementée de ses dynastes, venus des quatre coins de l'Europe, l'a fréquemment placée au cœur de passionnantes aventures.

Vivre la ville!

N° 17 | 2016 | 25.05.2016

Accéder aux archives