Découverte d’un vestige alpin de 15'000 ans à Neuchâtel

L’équipe d’un chantier de construction a excavé par hasard un gros bloc erratique de 55 tonnes dans les hauts de Neuchâtel. Pour éviter que ce monument naturel âgé de 15 millénaires ne finisse en poussière, les autorités de la Ville de Neuchâtel ont décidé de le conserver et de lui trouver un lieu d’exposition en plein air. C’est donc non loin de là, sur le giratoire des Trois-Chênes, que sera prochainement accueilli ce témoin important de l’ère glaciaire, le temps de lui préparer un lit de moraines et d’herbes alpines.

« Il n’est pas aussi grand que la Pierre-à-Bot tout proche, mais il fait toutefois partie des gros blocs erratiques de la région ; en ce sens c’est une découverte exceptionnelle, et une œuvre d’art naturelle qui mérite d’être exposée aux yeux du public », s’enthousiasme Mauro Moruzzi, conseiller communal en charge du développement durable.

Bloc erratique.