Un peu d'histoire

Le site des Jeunes-Rives s’apprête à changer radicalement pour révéler son remarquable potentiel. Mais saviez-vous que ce n’est pas la première fois que cela arrive? Retrouvez ci-dessous les étapes marquantes qui ont rythmé l’évolution du parc des Jeunes-Rives d’hier à aujourd’hui.

Création des Jeunes-Rives

A la fin des années 50, la ville de Neuchâtel a profité d’une double opportunité pour s’étendre sur le lac en réalisant les Jeunes-Rives. Ces années d’après-guerre ont connu un développement conséquent. De nombreuses constructions immobilières ont induit la production de matériaux d’excavation en quantité importante. Parallèlement, la deuxième correction des eaux du Jura a stabilisé les fluctuations du niveau du lac. Les besoins en nouveaux terrains ont ainsi logiquement abouti à la décision des autorités de gagner de nouveaux espaces sur le lac. Les Jeunes-Rives ont été alors créées pour y installer la STEP, des installations sportives. Les dépôts ont débuté en 1960 et se sont poursuivis jusqu’en 1970.

Premiers aménagements

En 1976, la décision est prise d’enterrer l’autoroute et de dédier une partie du site aux hautes écoles en développement à l’est, et aux activités de loisir sur l’espace longeant le lac. Après plusieurs années de discussions autour des futurs aménagements prévus pour les Jeunes-Rives, plusieurs infrastructures majeures verront le jour sur cet espace dès les années 80: le parking et la place du 12-Septembre en 1981, la salle omnisport en 1985 et 1987, la patinoire en 1986 et le port de plaisance en 1988. Sans oublier l'aménagement de certaines portions de la rive pour la baignade.

Expo.02, un révélateur de potentiel

En 2002, le site des Jeunes-Rives a été totalement transformé pour accueillir l’exposition nationale. Artéplage, restaurants, bars ainsi qu’une multitude d’autres activités avaient pris place sur le site. En quelques mois, ce sont des centaines de milliers de personnes qui étaient venues visiter le site de Neuchâtel. Cette transformation a suscité une envie de changement au sein de la population neuchâteloise qui a été matérialisée par le bureau Frundgallina suite au concours lancé en 2010.

Ici un éventuel complément

Le concours Europan et la démarche participative

En janvier 2010, les résultats du concours Europan 10 ont été rendus publics. Pour le site des Jeunes-Rives, le lauréat était le bureau frundgallina avec son projet Ring. Le concept a été présenté par les architectes à la Commission des ports et rives en mars 2010. Destiné à inspirer une réalisation concrète, le concept a dû se traduire en avant-projet, puis en projet, pour l’adapter de plus en plus finement à la réalité des lieux.

Avant de lancer l’étude de projet, le Conseil communal a initié en 2014 un large processus participatif pour présenter sa vision globale sur les grands projets en cours. Les résultats de cette Démarche Centre et Rives ont permis de mesurer l’adhésion de la population (80% d'avis positifs) et de prendre acte des attentes pour le projet des Jeunes-Rives.

Le projet "Ring" du concours Europan