Une semaine à Neuchâtel

Si vous restez plus de deux jours à Neuchâtel, vous avez le temps de découvrir la ville, mais également ses alentours, y compris le Val-de-Travers, célèbre pour son absinthe, et les Montagnes neuchâteloises riches de leur patrimoine horloger. Vous êtes pour la première fois dans notre belle région? Voici nos incontournables. Tout en sachant que le site de Tourisme neuchâtelois vous donnera toutes les informations nécessaires pour la réussite de votre séjour.

Jours 1, 2 et 3: ville et littoral

Jour 1: Le premier jour, pour vous imprégner de l'atmosphère unique qui règne à Neuchâtel, ville qui réunit patrimoine, innovation, nature et joies nautiques, prenez le temps de flâner dans les ruelles de la vieille ville, au bord du lac, sur le quai Ostervald, de vous prendre en photo sur la célèbre passerelle de l'Utopie, et de vous installer sur une des nombreuses terrasses ou dans un bistrot typique. De là, vous pourrez préparer au mieux votre programme de visites.

En ville de Neuchâtel, une visite du Château et de la Collégiale s'impose. De même que la découverte de l'un ou l'autre de ses musées: entre le Musée d'ethnographie de Neuchâtel, le Muséum d'histoire naturelle, le Musée d'art et d'histoire, le Jardin botanique de Neuchâtel ou le Centre Dürrenmatt, le choix est vaste.

Il est aussi possible de découvrir la ville à travers les visites Belle Epoque, qui offrent un regard charmant et bien documenté sur la ville au tournant des 19e et 20e siècles.

Jour 2: Le patrimoine industriel de la ville de Neuchâtel peut donner lieu à une visite moins connue, mais superbe: celle du Vallon de la Serrière, qui abritait autrefois les usines du chocolatier Suchard. De la source de la rivière Serrière jusqu'au célèbre pont de chemin de fer, en passant par la découverte du patrimoine de Suchard, la balade est originale et instructive. Pour se repérer, il suffit de télécharger le guide!

Envie de prendre de la hauteur? Montez donc à Chaumont!  Un funiculaire monte, en moins de dix minutes, à mille mètres d'altitude. A ne pas manquer, le panorama, depuis la tour centenaire. Ensuite, vous pouvez faire une tournée de tyroliennes au Parc Aventure, une pause à la place de jeux ou préférer une balade en forêt.

Jour 3: Fan d'excursions? Prenez un sac à dos, mettez de bonnes chaussures et découvrez le spectacle grandiose des gorges de l'Areuse, entre Boudry et Noiraigue. Comptez trois heures de marche et trouvez tous les renseignements ici. Si vous descendez l'Areuse, en arrivant à Boudry, ne manquez pas l'adorable Musée de l'Areuse, ou alors le Musée de la vigne et du vin, qui vous orientera sur l'histoire de la viticulture sur le littoral neuchâtelois.

La passerelle de l'Utopie qui donne sur le lac au quai Ostervald.

Jour 4: le Val-de-Travers

Le Val-de-Travers, c'est évidemment le Creux-du-Van et la mythique fée verte - l'absinthe - ou les célèbres Mines d'Asphalte et la station de Buttes-La Robella. Mais tout au long de l'année la région offre au visiteur mille et une curiosités moins connues. Si vous avez une seule journée à y passer, ne dérogez pas aux activités incontournables que sont la montée au Creux-du-Van et la découverte de son magnifique cirque rocheux, ainsi qu'une dégustation le long de la route de l'absinthe, avec visite de la Maison de l'absinthe à Môtiers.

Et s'il pleut? Difficile de grimper au Creux-du-Van s'il vente ou s'il neige... Une visite à l'abri s'impose donc. Pourquoi ne pas partir dans le monde souterrain et fascinant des fabricants d'asphalte: la visite des Mines d'Asphalte du Val-de-Travers est une découverte familiale tout à fait insolite. On y apprend que des rues de New-York sont encore aujourd'hui couvertes de l'asphalte de Travers! Une des spécialités du restaurant est d'ailleurs le jambon cuit... dans l'asphalte!

Le Creux-du-Van, majestueux cirque de rochers au Val-de-Travers.

Jour 5: les Montagnes

A 1000 mètres d'altitude, les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle, bâties par et pour l'horlogerie, forment ensemble un site classé au patrimoine mondial par l'Unesco en 2009. Il s'agit en effet d'un héritage unique: La Chaux-de-Fonds et son plan en damier se découvre le nez en l'air, de manière individuelle ou en visite guidée. Il s'agit de l'ensemble urbain du 19e siècle le plus complet et le plus significatif que l'on puisse voir en Suisse. Son Musée international d'horlogerie est célèbre dans le monde entier. Le Locle, cité de la précision, abrite quand à elle le Musée du Château des Monts, un écrin aux collections exceptionnelles.

La Sibérie de la Suisse, vous connaissez? A 15 km à l'ouest du Locle, la Vallée de la Brévine offre été comme hiver des paysages extraordinaires. Ses lumières, son accueil en font une terre de bonheur, même si les habitantes et habitants de la vallée sont confrontés chaque hiver à des températures extrêmes. Le thermomètre descend parfois sous les - 40 degrés! A pied ou à vélo en été, en raquettes ou à ski de fond en hiver, la région est un superbe terrain de jeux. Et de découvertes gastronomiques également!

La Chaux-de-Fonds, ville en damier inscrite au patrimoine de l'Unesco pour son urbanisme horloger.

Gastronomie

Poissons du lac, mets de brasserie, célèbres tripes à la neuchâteloise ou saucisson à faire en torrée, sans oublier les fromages de la région, les desserts à l'absinthe ou le chocolat: que ce soit à travers le canton ou la ville, Neuchâtel regorge de spécialités culinaires. De nombreux restaurants proposent des repas confectionnés avec des produits du terroir et des artisans vous les proposent à l'emporter.

Pour en savoir plus et trouver les bonnes adresses de la région:

- Les pages dédiées à la gastronomie du site de Tourisme neuchâtelois

- Le site de Neuchâtel Vins et Terroir

La brasserie Le Cardinal à Neuchâtel.