Détail

Clos-de-Serrières: le Conseil communal réagit aux accusations des référendaires et réitère son soutien unanime au projet

Le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel réagit aux attaques lancées par les opposants au réaménagement du Clos-de-Serrières. Il réaffirme son soutien unanime au projet, approuvé à une écrasante majorité par le Conseil général de l’ancienne commune, et ne peut accepter les accusations répétées des référendaires à son encontre.

Attaqué directement par les opposants au réaménagement du Clos-de-Serrières, le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel sort de la réserve qu’il affichait depuis le début de la campagne. Il ne peut accepter les accusations et les demi-vérités lancées à quelques jours de la votation du 13 juin, propres à tromper les électrices et électeurs, a-t-il fait savoir fermement ce samedi en conférence de presse.

Le Conseil communal, de manière collégiale et unanime, réaffirme ainsi son soutien à un projet porté par les autorités de l’ancienne commune, qui a été accepté par le Conseil général à une écrasante majorité et soutenu par tous les groupes politiques du législatif. Il souhaite rétablir la vérité et rappelle que la votation porte sur un projet bien précis : un
aménagement destiné à améliorer la qualité de vie et la sécurité des habitantes et des habitants du quartier de Serrières, avec à la clé des enjeux environnementaux et de mobilité importants.


Enfin, le Conseil communal conteste vigoureusement avoir refusé la discussion, comme l’affirment les référendaires avec qui un échange a eu lieu en début d’année. Il a établi un dialogue ouvert et constructif avec les riverain-e-s et les habitué-e-s du Clos-de-Serrières, et c’est dans ce même esprit que la nouvelle commune fusionnée mène d’ambitieux projets qui contribueront à renforcer son attractivité et la qualité de vie de ses citoyen-ne-s.