Détail

Fusion: les communes vont de l'avant malgré le recours

Corcelles-Cormondrèche, Neuchâtel, Peseux et Valangin ne restent pas les bras croisés face à un recours concernant la fusion des quatre communes. Les quatre exécutifs se sont rencontrés jeudi 7 mars à Peseux pour démarrer officiellement la construction de la future commune de Neuchâtel. Une gouvernance politique a été mise sur pied - avec une co-présidence assumée par Violaine Blétry-de Montmollin, conseillère communale à Neuchâtel, et Rolf Schneider, conseiller communal à Peseux - et opérationnelle avec l’implication des directions et services communaux, sous l’égide d’un mandataire externe.

Pour les quatre exécutifs communaux, l'incertitude juridique liée au recours ne doit pas empêcher de planifier le chantier qui devrait déboucher, à terme, sur la création d’une grande commune de 45'000 habitants. Au contraire, il s’agit de planifier dès maintenant les grands travaux afin de ne pas être pris au dépourvu lorsque tombera le verdict. Un appel d’offres sera prochainement lancé pour bénéficier des services d’un mandataire externe, neutre et indépendant qui sera chargé de proposer aux autorités un modèle d’organisation de la future commune en y associant les collaboratrices et collaborateurs des quatre communes.

Une vue aérienne de la région de Neuchâtel ouest