Détail

La Ville de Neuchâtel va rebaptiser un espace du nom de Tilo Frey

A l’occasion des dix ans de la disparition de Tilo Frey, la Ville va baptiser l’actuel espace Louis-Agassiz du nom de cette pionnière de l’émancipation des femmes et des minorités ethniques en Suisse, première neuchâteloise et femme de couleur élue au Parlement fédéral. Une décision qui répond à deux interpellations du Conseil général. La Ville entend aussi accroître son soutien aux acteurs de la société civile qui oeuvrent à renforcer l’intégration interculturelle, dans un contexte international marqué par la montée de la xénophobie et du racisme. Un rapport sera présenté à ce sujet au Conseil général.

Qu’est-ce qui rend une personnalité disparue digne de prendre le nom d’une rue ? Cette question, qui relève d’une compétence communale, a occupé l’agenda politique de la Ville de Neuchâtel cet été, par le biais de deux interpellations du Conseil général. Le Conseil communal y a répondu en décidant de renommer l’espace Louis-Agassiz en « espace Tilo-Frey ». Cette modification, en accord avec le rectorat de l’Université de Neuchâtel, interviendra en 2019.

Née au Cameroun, d’une mère peule et d’un père suisse, Tilo Frey a mené une brillante carrière professionnelle et politique, siégeant dès les années 1960 au Conseil général de la Ville de Neuchâtel, puis au Grand Conseil. En 1971, suite à l’introduction du suffrage féminin au niveau suisse, elle figure parmi les onze premières femmes élues au Parlement fédéral. L’héritage de Louis Agassiz n’est pas jeté aux oubliettes puisque d’autres représentations (buste à l’Université, grand portrait au Muséum d’histoire naturelle) continuent d’être visibles sur l’espace public, accompagnées de notices explicatives détaillées. De même, il n’est pas envisagé de renommer d’autres rues et places de la ville, telle que la place Pury.

Sur la photo, on peut voir le conseiller communal Thomas Facchinetti, entouré de Florence Chitacumbi, représentant la société civile, et Chantal Lafontant Vallotton, co-directrice du Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel, posant avec le portrait de Tilo Frey.

Thomas Facchinetti, Florence Chitacumbi et Chantal Lafontant Vallotton posent avec le portrait de Tilo Frey.