Les Archives, rôle et histoire

Les archives, rôle et histoire

Les Archives de la Ville sont chargées de collecter, de conserver et de mettre à disposition les archives de la Ville de Neuchâtel. Elles participent ainsi à la constitution de la mémoire collective, à la sécurité juridique de la commune et à la traçabilité des activités publiques. En plus des archives publiques, de nombreux fonds d'archives privées (entreprises, associations, familles, personnalités, ...) sont à disposition du public, des chercheurs et de l’administration.

Les Archives de la Ville sont structurées en service (aujourd'hui en office) depuis 1976. Elles conservent les archives de toutes les communes fusionnées : Neuchâtel, La Coudre (fusion en 1930), Corcelles-Cormondrèche, Peseux et Valangin (fusion en 2021).

L'activité des Archives de la Ville est régie principalement par la loi sur l'archivage et son règlement d'exécution ainsi que par la Convention sur la protection des données et la transparence.

Quelques jalons

La Charte de franchises d’avril 1214 (photo ci-contre) marque l’avènement de la communauté urbaine et corollairement la création de ses archives. Mais si l’acte original est aujourd'hui le plus ancien document détenu par les Archives de la Ville, un incendie en 1450 et une inondation en 1579 ont par deux fois détruit une grande partie des documents qui leur sont antérieurs. Au nombre des pertes figurent malheureusement les procès-verbaux de la communauté. Seules certaines séries comptables et divers actes remontant au milieu du XIVe siècle en sont les heureux rescapés, de même que de nombreux actes du XVe siècle.

Entre 1790 et 1795, à la faveur de l'installation des archives dans le nouvel Hôtel de Ville, les archives sont entièrement réinventoriées par Samuel de Chambrier.

Les fonds se sont également accrus à la faveur de deux fusions : avec La Coudre en 1930, puis avec Corcelles-Cormondrèche, Peseux et Valangin en 2021.

La charte de franchises de 1214

Publicité des archives

Soumises au secret sous l’Ancien régime, ce n’est qu’à partir de 1975 que les Archives communales ont véritablement été ouvertes au public et aux chercheurs, lorsque les séries antérieures à 1898 ont été prises en charge par le Département historique du Musée d’art et d’histoire. Depuis 2006, les Archives sont rattachées administrativement à la Chancellerie de la Ville.

Ci-contre: le sceau de la Ville et Bourgeoisie de Neuchâtel, 1534

Sceau de la Ville et bourgeoisie de Neuchâtel de 1534

Historique des lieux

En juin 2003, les Archives communales ont intégré les Galeries de l’histoire à l’avenue DuPeyrou 7. Construit en 1862 comme lieu d’exposition pour la Société des Amis des Arts sous le nom de Galeries Léopold-Robert, ce bâtiment a été rénové et transformé intérieurement de 2001 à 2003, après que les Amis des Arts l’ont quitté pour emménager dans la nouvelle aile ouest du Musée d’art et d’histoire. Dans l’intervalle, les locaux ont été occupés de 1952 à 2000 par le Musée cantonal d’archéologie. Dans deux salles formant une annexe du Musée d’art et d’histoire, sont exposées les sept maquettes illustrant le développement urbain historique de la ville de Neuchâtel.

Ci-contre: une des maquettes de la ville de Neuchâtel aux Galeries de l'histoire, vers 1250

Une des maquettes des galeries de l'histoire